Première baguette - Andrew O'Sullivan

    Partagez
    avatar
    Messages : 10
    Date d'inscription : 30/12/2017

    Première baguette - Andrew O'Sullivan

    Message  Andrew O'Sullivan le Dim 22 Avr - 18:39

    Achat d'une première baguette
    Après avoir reçu sa lettre d'admission en provenance de l'Académie de Poudlard, l’excitation était montée d'un cran chez le jeune homme. Tout futur élève connaissait les étapes à réaliser avant d'intégrer la fameuse académie de Poudlard et l'étape Ollivander n'allait pas y échapper. Il y avait d'autres fournitures à acheter mais Andrew allait recevoir sa toute première baguette magique. Et ça n'était pas rien pour ce brave garçon ! Pour un simple moldu, ce n'était qu'un morceau de bois mais pour les sorciers, c'était bien plus. Certains y voyaient là un moyen d'affûter leurs sortilèges tandis que d'autres considéraient leur nouveau compagnon comme une arme. Cet objet magnifique permettrait au jeune écossais d'apprendre des choses à sa moitié pendant qu'il en tirerait le meilleur enseignement possible.

    Réveillé depuis plusieurs heures, le jeune était resté couché, en alerte dans son lit. Il attendait avec impatience que le soleil se lève pour acheter ses toutes premières fournitures. Il allait acheter en plus d'une baguette, un compagnon animalier, des livres scolaires, de quoi écrire ainsi que sa tenue officielle. Le cœur du futur aigle battait la chamade à chaque seconde. Un doux toc-toc venait briser le silence de sa chambre. On venait de le réveiller pour aller prendre le petit déjeuner. On lui avait expliqué maintes fois le programme de la journée mais le jeune O'Sullivan, n'avait retenu que ce qu'il avait bien envie de retenir. Au programme, il y avait le petit-déjeuner à prendre avant de démarrer cette belle journée. Mais lui, ne l'entendait pas de cette oreille... Il avait envie d'autres choses mais Andrew n'osait guère parler de peur d'énerver tout le monde par cette fougue juvénile. Pressé, il avala ses tartines en quelques secondes. Il voulait quitter rapidement la table pour aller s'habiller. Plus vite, il serait en chemin, mieux il se sentirait.

    Les habits enfilés à la vitesse de l'éclair, il attendait dans le salon de la demeure familiale. Anxieux, il jeta un coup d’œil sur l'horloge la plus proche et fit un triste constat... Ses parents ainsi que ses frères et sœurs n'étaient pas encore prêts. Difficile à se contrôler, il souffla d'impatience laissant un petit "Dépéchez-vous !" s'échapper timidement de sa bouche. Aucune doute le futur apprenti sorcier allait passer une journée longue et stressante. Ses parents finirent pas rentrer dans la pièce pour annoncer la bonne nouvelle. Le départ était imminent. Dans quelques secondes, il plongera sa main dans la poudre de cheminette avec comme direction, le Chemin de Traverse.

    Une fumée verte enveloppa le jeune homme. Aspiré brutalement, il n'eut pas le temps de comprendre ce qui était en train de se passer. Il constata que les murs familiaux avaient été changé par une rue bondée de sorciers de tout horizon. Il n'était plus qu'à quelques minutes de toucher le Graal. Il allait enfin appartenir à cette classe de gens qu'on surnommait sorcier. Premier magasin à visiter ? Ollivander. C'est donc tout heureux, qu'il suivit le pas et se rendit à la boutique de baguettes magiques.

    Le carillon indiqua sa présence dans l'établissement. Son regard s’arrêta sur quelques boites qui trainaient autour de lui. Rentrée des classes oblige, il y avait du monde autour de lui et beaucoup. Il constata qu'il n'était pas le seul petiot dans les parages. Probablement de futurs camarades d'école. Devait-il déjà leur adresser la parole ? Leur dire bonjour ? Après tout, il se dit qu'il aurait le temps de faire connaissance une fois qu'il serait à Poudlard. En attendant, il était venu pour une chose bien concrète : sa première baguette magique. Soucieux du détail, il s'étaient déjà renseigné sur les bois et les cœurs de baguette. Il se demandait bien ce qu'il allait recevoir. Et plus la file diminuait, plus la tension montait en lui. Il avait peur d'être déçu, lui Andrew O'Sullivan, l'homme qui n'aimait pas être contrarié.

    avatar
    Messages : 14
    Date d'inscription : 17/02/2018
    Age : 22

    Re: Première baguette - Andrew O'Sullivan

    Message  Kalvin Bludd le Mar 24 Avr - 17:15

    Ce matin, ce fût la course. Kalvin eût une grande concentration de clients. Entre les particuliers désireux d'acheter une nouvelle baguette, les touristes en visites, voulant dépenser un peu d'argent dans des baguettes de chez Ollivander et les élèves en recherche de leur première baguette, ce fût une vraie course. Il avait passé sa matinée derrière son comptoir, sa caisse enregistreuse s'était remplie à grande vitesse mais sa fatigue avait, elle, remplie sa caboche aussi vite. Il se dépêchait d'inspecter chaque cas, allant chercher les baguettes appropriés à ceux et celles qui venaient lui demander. La situation se calma, lorsque la porte se referma pour la dernière fois, il s'affala dans son siège et soupira quelques instants. Il leva alors les yeux et vit qu'il restait un jeune garçon, le pauvre, il avait dû attendre un bon moment pour une baguette et il faisait face à un vendeur effondré sous le travail, quelle déshonneur pour la boutique. Il bondit alors de son comptoir pour l'accueillir.

    - Oh, mille excuses, jeune homme. Bienvenue à Ollivanders, vous venez pour votre première baguette, n'est-ce pas ? Je suis navré, la matinée a été très remuante. Puis-je avoir votre nom, s'il vous plait ? Demanda le fabriquant.

    Kalvin devait alors retourner chercher dans ses étagères à la recherche d'une autre baguette, ses bras , ses genoux et ses jambes criaient mais il fallait qu'il assure la réputation de cette boutique. Une fois qu'il aura vendu la dernière baguette, il usera de quelques sortilèges pour se reposer et renforcer son corps endolori par cette matinée de dur labeur...Et il ira peut-être acheter de quoi manger. Kalvin monta ses échelles à la recherche de la baguette qu'il conviendrait à ce vigoureux jeune homme.

    - Voyons...peut-être...Non, trop impétueuse pour vous, je le crains....Celle-çi...Non non non, voyons Kalvin, tu sais déjà qu'elle n'aime pas être dérangée...Mmm...Peut-être que cette petite bougonne, ici...Mmm...oui...voyons voir ça...

    Le fabriquant descendit lentement en tenant une boîte. En arrivant au sol, il l'ouvrit et en sortit une baguette, plus courte que d'autres mais d'une teinte noire et lustrée de toute beauté.

    - Commençons par celle-çi, je pense que vous allez vous entendre. Bois d'Orme, Nerf Optique de Bundimun, 22,61 cm, relativement fragile. La plus grande prudence est recommandée. C'est une petite capricieuse mais je pense qu'elle ouvrira son coeur pour un jeune homme tel que vous.
    Dit-il en lui tendant la baguette.
    avatar
    Messages : 10
    Date d'inscription : 30/12/2017

    Re: Première baguette - Andrew O'Sullivan

    Message  Andrew O'Sullivan le Dim 29 Avr - 15:52

    Achat d'une première baguette
    Après avoir fait un rapide petit tour rapide de l’établissement, le jeune homme se mit dans la file d’attente et attendit son tour auprès de ses parents, venus l’aider dans ses premiers achats. D’abord patient, il se sentait de plus en plus mis à l’écart et sa patience commença à passer une limite pour tout doucement laisser place à l’agacement. L’affluence, dans la boutique, était bien plus importante qu’il ne l’avait imaginé et il n’aimait guère cette sensation d’oppression qui régnait dans cet endroit miteux. La rentrée des classes avaient fait du Chemin de Traverse, un endroit peu paisible et il allait devoir composer avec. Les gens courraient dans tous les sens, criaient d’un bout à l’autre du chemin, se bousculaient à l’entrée des boutiques parmi tant d’autres choses. Que dire ? Que faire ? A part soupirer et prendre son mal en patience, il n’y avait, hélas, pas grand chose à faire.

    C’est donc après un long soupir, qu’il entendit quelqu’un s’intéresser à sa petite personne. Il tourna la tête et comprit que le vendeur venait de lui adresser la parole. Un regard furtif s’arrêta sur ses parents pour voir s’il pouvait ou non entamer la conversation.

    - Oh, mille excuses, jeune homme. Bienvenue à Ollivanders, vous venez pour votre première baguette, n'est-ce pas ? Je suis navré, la matinée a été très remuante. Puis-je avoir votre nom, s'il vous plait ?

    L’établissement perdait de son charme, se dit-il intérieurement ! Il entendait souvent ses parents vanter les compétences de l’établissement Ollivander. Ils n’arrêtaient pas de signaler que l’ancien propriétaire connaissait tous les sorciers et toutes les baguettes qu’ils avaient pu recevoir. Visiblement ce vendeur, n’était pas sûr de lui. Ô désespoir étaient les mots qui résonnaient dans sa petite d’adolescent au moment où il devait prendre la parole.

    Il faillit ouvrir la bouche quand ses parents signalèrent qu’ils étaient là, effectivement, pour la première baguette de l’écossais. Le futur élève de Poudlard se présenta. Il ne savait pas pourquoi il devait le faire mais il le fit. Peut-être par politesse ?

    - Commençons par celle-çi, je pense que vous allez vous entendre. Bois d'Orme, Nerf Optique de Bundimun, 22,61 cm, relativement fragile. La plus grande prudence est recommandée. C'est une petite capricieuse mais je pense qu'elle ouvrira son coeur pour un jeune homme tel que vous.

    Il prit la baguette en main pensant avoir saisit son nouveau partenaire mais une sensation étrange parcouru le corps du futur Serdaigle. Sans piper mot, il lâcha le bout de bois. Il ne prit même pas le temps de lancer une incantation magique qu’il sentait que cette baguette n’était pas faite pour lui. Qu’est-ce qui clochait ? Il l’ignorait… Mais les sensations n’étaient pas optimales et ils savaient ô combien c’était important d’être en parfaite harmonie avec son binôme. Dans le désespoir, il se tourna vers ses parents. Il ressentait une sensation de honte mais aussi de dégoût. Qu’allait-il advenir dès à présent ?

    avatar
    Messages : 14
    Date d'inscription : 17/02/2018
    Age : 22

    Re: Première baguette - Andrew O'Sullivan

    Message  Kalvin Bludd le Lun 30 Avr - 17:11

    Voir le jeune homme lâcher la baguette qui tomba sur le sol, Kalvin garda la bouche grande ouverte, quelque peu scandalisé par un tel irrespect de son travail, en particulier sur une baguette qu'il venait tout juste de décrire comme fragile. Son regard se tourna vers ses parents, ses derniers ne dirent rien sur l'acte honteux de leur enfant qui avait fait preuve d'une grande négligeance. Kalvin songea à lui demander de partir pour avoir été si grossier mais il se contenta de se baisser, de récupérer la baguette et de la remettre soigneusement dans sa boîte. Il la posa sur son bureau et s'adressa au jeune garçon sur un ton ferme.

    - Je peux comprendre que vous soyez déçu de ne pas être choisi dans l'immédiat, jeune homme. Mais sachez que chacune de ces baguettes est le fruit d'un travail appliqué et qu'elles sont très sensibles à tout contact, même le plus minimal. Si vous n'êtes pas plus soigneux avec mes produits, vous expliquerez à vos enseignants pourquoi vous ne possédez pas de baguette.


    Une fois, le jeune garçon recadré, Kalvin rapporta la boîte dans ses étagères et alla fouiller dans ses rayonnages. Il passa plusieurs minutes à chercher dans ses tiroirs à fond élargis pour en sortir une autre boîte. Il regarda le jeune garçon et sortit la baguette de la boîte.

    - En voici une autre, si elle ne vous convient pas, je vous recommande hautement de ne pas jeter par terre car elle vous fera savoir son mécontentement. Bois de pin, une plume violette d'Occamy en guise de coeur, d'une bonne taille de 27,78 cm et peu flexible. Si elle ne vous convient pas, vous me la rendrez, s'il vous plait.
    Contenu sponsorisé

    Re: Première baguette - Andrew O'Sullivan

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 19 Nov - 14:11